Sensitives - Ana Tornel
        
Sensitives
Plantes rampantes épineuses dans les régions tropicales, les Sensitives se replient au moindre choc (vent, pluie, toucher…). Elles ferment aussi leurs feuilles la nuit pour se protéger des intempéries et des prédateurs herbivores en un mouvement des plus spectaculaires du règne végétal. Surnommées également ‘Marie-honte’ ou ‘Honteuse-femelle’ aux Antilles ou encore ‘Trompe-la-mort’ en Nouvelle-Calédonie, les Sensitives n’ont pas fini de livrer tous leurs secrets.

En anglais, sensitive est presque un faux-ami, il signifie "sensible", "vulnérable". Des épithètes qui caractérisent au plus près le travail d'Ana Tornel Une artiste qui a pris son temps, s’autorisant des pauses, qui a maturé selon son propre horloge créative. A l’instar de la mimosa pudica, le patronyme binominal de la Sensitive, une plante dont on sait qu’elle est aussi nyctinastique -elle ouvre ses feuilles à l’aube et les ferme au crépuscule- mais dont on ignore pourquoi… Une parabole des plus plausibles !

(Extrait du DP de l'exposition "Sensitives")
Top